Des Questions ?

Si vous avez des questions à poser à Justin, n'hésitez pas ! contact@justinst-pierre.com ou sur facebook.

Lors d'un spectacle pour les écoles de la ville d'Amos au Québec, 250 enfants ont eu l'occasion de poser des questions au musicien. Un extrait du spectacle ci-dessous, ainsi que la liste des questions posées lors de cet évènement. Elles répondront peut-être à certaines des votres! 

.

Les enfants (E) posent des questions à Justin (J). 

 

E : Comment tu as appris à faire de la guitare ?

J : J'ai commencé à l'âge de 11 ans donc ça fait 31 ans aujourd'hui que je joue de la guitare mais j'ai jamais pris un seul cours de vie ma vie donc je ne sais pas lire la musique. C'est quelque chose que j'aimerai apprendre un jour pour mieux écrire mes compositions parce que je fonctionne uniquement avec ma mémoire et mon oreille depuis tout ce temps là.

 

E : Pourquoi tu parles pas dans tes musiques ? 

J : Que je ne parle pas ? que je ne chante pas? Ca arrive desfois. C'est encore quelque chose qui est en processus parce que je trouve ça difficile de chanter puis je trouve que la musique instrumentale va parler de plusieurs choses. De composer une chansons c'est un peu plus facile, un peu plus simple. Une composition instrumentale ça demande beaucoup plus de réflexions.

E : Combien tu as fais de musiques ?

J : J'ai composé 3 albums. Donc environ 10 morceaux chacun, donc une trentaine, mais j'en ai aussi jeter beaucoup à la poubelle aussi… Ce qui est normal dans le processus de composition donc je dois en avoir une cinquantaine de composer jusqu'ici.

E : Comment il s'appelle le gars qui a fait ta guitare ?

J : Sheldon Schwartz, et honnêtement, j'en connais beaucoup de luthiers dans le monde, puis c'est un des plus grands luthiers que j'ai rencontré. Il a l'air d'un chaman, il est toujours super tranquille... Il est très cool! Je l'aime beaucoup.

E : Combien elle a couté ta guitare ?

J : J'ai été obligé de vendre... j'avais 8 autres guitares, J'ai été obligé de toute vendre mes 8 guitares, j'ai vendu ma voiture, c'est ça, ça m'a couté au moins un bras et une jambe… C'est dans les 4 chiffres !

E : Est-ce que vous pourriez nous expliquer c'est quoi un luthier ?

J : Un luthier c'est une personne qui fabrique des instruments. Donc on a des luthiers de violons, des luthiers d'instruments à cordes, il y'a même un terme pour ceux qui construisent des pianos. 

E : Ca fait combien de temps que tu as ta guitare ?

J : Ca fait 6 ans là maintenant. Il faut préciser que même si c'est un instrument exceptionnel... La première année... Une fois qu'un instrument acoustique est construit, ça va prendre beaucoup de temps avant qu'il sonne bien. Là, on est sur la 6ème année, la guitare commence à ouvrir, c'est normal. Plus un instrument est vieux et surtout, si on en prend bien soin, elle va toujours sonner mieux avec le temps.

E : Est-ce que tu as un nom Itunes ?

J : Oui... C'est mon nom. C'est Justin St-Pierre, tout simplement. J'ai pas de nom d'artiste, c'est mon nom.

E : Est-ce que tu sais jouer de la guitare électrique ?

J : Oui j'en ai joué super longtemps quand j'étais jeune. Quand j'avais 11 ans, c'est un album de Metallica qui était sorti et j'étais complètement obsédé et j'ai commencé à jouer avec du Metallica. C'est la 1ère chose que j'ai joué !

E : C'est où que tu prends tes idées ?

J : C'est vraiment beaucoup beaucoup les voyages… De voyager, de regarder, de vraiment regarder les paysages. J'aime beaucoup la nature, les couchers de soleil, les levers de soleil. Les arbres, l'eau, ... ça ça me parle beaucoup mais les gens aussi, le contact humain, d'avoir de bonnes discutions avec quelqu'un, de philosopher...

E : Où tu as commencé à faire de la guitare ?

J : au 19/80, 3ème Avenue à Val d'Or à cote du pont Thomson, un secteur qui n'existe plus maintenant parce que la mine nous a exproprié. C'était dans le sous-sol chez mes parents, ça joué des nuits entières ! 4h par jour minimum ! Pendant longtemps.

E : Comment tu as fait pour mettre un micro à l’intérieur de la guitare ?

J : Habituellement on enlève les cordes, pour rentrer dans la bouche de la guitare. Mais mon luthier m'a fait une petite trappe ici derrière, que je trouve extraordinaire donc pour aller installer tout ce qu'il y'a dedans ça a été hyper pratique.

E :  T'es-tu racheté un nouveau char ?

J : Non je marche depuis ce temps là...! Oui oui bien sur, merci de ta sollicitude

E : Tu es né où ?

J : Je suis né à Macamic, vous savez c'est où ? C'est juste avant Lassarre... Je suis un Macamicois, je suis un castor bouetteux, fier de l’être ! 

E : Elle est faite en quoi ta guitare ?

J : Elle est faite en bois… La table d'harmonie que l'on voit ici, C'est du Sitca, c'est un bois qui a poussé dans la région de Washington aux Etats-Unis. Puis ici et ici, c'est du Rosewood, sinon on a de l'érable aussi… et de l'Ebène pour la touche.

E : Est-ce que ça a toujours été ton rêve de faire de la guitare ou tu en avais un autre ?

J : Oui très jeune c'était mon rêve de voyager avec la musique dans le monde. A l'époque j'avais un groupe de Rock, donc je pensais que c'était avec eux autres. Finalement je l'ai fait tout seul ! On peut dire aujourd'hui que j'ai réalisé mon rêve, en effet.

E : Est-ce que tu aimes ACDC?

J : Oui c'est super bon du ACDC

E : Comment tu as eu l'idée de personnaliser ta guitare ?

J : C'est surtout Sheldon, le luthier. Premièrement quand je suis arrivé chez Sheldon, c'était hyper important que je joue devant lui pour qu'il voit comment mes mains fonctionnent, comment j'étais arrangé physiquement, pour décider de la forme et tout ça... moi je lui ai seulement fait une suggestion : J'ai choisi le bois avec lui avant que ce soit tout monté et des flèches... C'était super important pour moi des flèches. Ca représente pour moi l'Abitibi, c'est mon point de repère. La première corde qui a raisonné dans l'Histoire de l'Humanité, c’est celle d’un arc… [La guitare s’appelle ‘The Arrow’ / ‘La Flêche’] C'était pour se nourrir... donc rendu au 21ème siècle, C'est à peu près la même chose sauf qu'il y'en a 6 !

E : Elle a pris combien de temps à faire ta guitare ?

J : Elle a pris un an à faire, ça a été super long. J'étais très très impatient de l'avoir mais bon c'est comme ça… Parfois ça peut être un peu plus court mais ça devrait être au moins un an pour rester à la même température, à la même humidité. 

E : Qu'est-ce qui te passionne à part la guitare ?

J : Tout me passionne ! La nature me passionne, ces temps ci j'aime beaucoup les choses qui poussent… Les légumes par exemple.

E : C'est quoi donc ton premier album ? 

J : Rafiot, c'est mon 1er album.

E : Est-ce que tu as un groupe ?

J : Non je suis en solo. Je suis un soliste. J'en ai eu un par exemple ! 

E : Est-ce que t'as un frère pis une soeur ?

J : J’ai 2 frères et une soeur. 

E : Ca te prend combien de temps à composer une chanson ?

J : Ca c'est une bonne question… Ca peut être une heure, ça peut être une semaine, ça peut-être un mois, une année… C'est jamais pareil la composition. Il faut toujours rester à l'écoute de soi-même…